Pétrole : Bilan de la Surproduction à la Pénurie ?

De la Surproduction à la Pénurie ! Un an après, qu’en est-il vraiment ?

Près d'un an après notre dernier article "Pétrole : de la surproduction à la pénurie !", il est l'heure de faire le point sur l'évolution de la production mondiale ! L'AIE avait elle raison d'annoncer une production mondiale insuffisante dès mi 2017 et un manque de 0,7 million de barils par jour ?

  • Des stocks qui baissent, Une consommation qui augmente !

    Les stocks de pétrole baissent parce que les investissements dans les nouveaux forages sont insuffisants car pas assez rentables.

    La consommation mondiale augmente de 1,3mb/j chaque année.

    L’excèdent de stock par rapport à sa moyenne à 5 ans sera résorbé au premier semestre 2018

Source : http://www.opec.org/opec_web/static_files_project/media/downloads/publications/OPEC%20MOMR%20August%202017.pdf

OECD

L'avenir du prix du baril !

 Le prix du baril poursuivra-t-il sa hausse de 20% par an depuis le premier trimestre 2016 ?
 Augmentera-t-il plus vite en 2018 du fait d’une consommation supérieure et de la fin des excédents de stock ?

save

Bonne nouvelle pour la planète et le chauffage solaire !

Il va être de plus en plus cher voir trop cher pour continuer de se chauffer à l’énergie fossile. 

 Le retour sur investissement du chauffage solaire de seulement 8 à 10 ans va considérablement s’améliorer du fait de l’augmentation du prix de l’énergie.

 Le solaire est une des meilleures alternatives sans inflation.

 Il protège l’environnement et la qualité de l’air.

Qui a installé le 1000ème chauffage solaire Solisart ?

Derrière un chauffage solaire Solisart , il y a toujours un installateur ! 
Solisart fêtera son 1000ème chauffage solaire lors d’une Soirée Solaire et Solidaire qui aura lieu en septembre 2017 sur le thème de la transition énergétique et de l’économie solidaire. La semaine dernière, nous avons découvert les 1000ème clients Solisart. 

Mais qui a installé ce 1000ème Chauffage Solaire Solisart ?

Nous vous présentons Alain PISCIONERI,
dirigeant d'ALAIN PISCIONERI SARL, société spécialisée dans l'expertise climatique
et installateur du Chauffage Solaire Thermique Solisart. 

Découvrons-le en image !

essai

1000eme-chauffage-solaire-thermique

Pollution lutte chauffage solaire

Le Solaire Thermique lutte contre la pollution de l’air

Alerte Pollution ! Gêne respiratoire, maux de tête, irritation des yeux, circulation alternée, réduction de la vitesse...Vous l'aurez surement remarqué, la pollution est là ! Et demain ? Selon ses prévisions, si rien n’est fait pour améliorer notre milieu ambiant et lutter contre les effets de la pollution de l’air,  L’OCDE prévoit une importante dégradation de la qualité de vie. Interrogés, les Français citent plus que jamais, la dégradation de la qualité de l’air comme une préoccupation majeure. Quand nous savons que le chauffage et l’eau chaude sanitaire représentent 42 % de notre consommation d’énergie, presque deux fois plus que l’électricité domestique ou le transport, le chauffage thermique solaire est la solution "zéro rejet" qui vous permettra de contribuer fortement à préserver l'environnement et votre autonomie.

Les causes de la pollution…

 Pollution aux particules fines et au dioxyde d’azote

- La plupart des ses particules proviennent des activités humaines, notamment le chauffage, l'industrie extractive, le transport automobile…
- Les systèmes de chauffage : cheminées à foyers ouverts et toutes les chaudières notamment installées avant 2000 sont sources de pollution aux particules fines, notamment en période anticyclonique (froid, ensoleillée et donc l’air non nettoyé par la pluie) 

Chauffage Solaire Thermique : 1 solution zéro rejet

 Un système de chauffage non polluant 

- En moyenne, un chauffage solaire de 10m2 de capteur solaire thermique est en mesure d'éviter chaque année l'émission dans l'atmosphère d'une tonne de CO2
- Il permet d’économiser jusqu’à 4 fois plus d’énergie par m² de capteur par an que le photovoltaïque et jusqu’à 10 fois plus de CO2 par m² car l’électricité est peu carbonée.
- Un panneau solaire se recycle très bien (cuivre, aluminium, verre, isolant,). Il n’y a pas de métaux lourds.
- Il n’y a pas de coût de retraitement comme le photovoltaïque. 

 La ressource solaire est de loin la plus importante et devrait constituer un axe majeur pour chacun d’entre nous et pour les politiques.

Cliquez sur l'image pour découvrir
Les 10 preuves que le chauffage solaire thermique est l'une des meilleures solutions
pour réduire notre consommation énergétique et notre empreinte environnementale