4.7 Note sur 55 avis

Rapport d’enquête 2195 sur la politique énergétique

Commission d’enquête sur l’impact économique, industriel et environnemental des énergies renouvelables, sur la transparence des financements et sur l’acceptabilité sociale des politiques de transition énergétique.

En tant que Vice-président d’ENERPLAN en charge du solaire thermique, Olivier GODIN, fondateur de SolisArt, fabricant de chauffage solaire thermique a été sollicité pour participer à cette commission d’enquête pour faire la lumière sur le réel impact des politiques de transition énergétique.

Après neuf mois de travaux et de nombreuses auditions, le verdict a été rendu dans le Rapport N° 2195 de la Commission d’enquête qui préconise de réorienter les soutiens publics vers l’efficacité énergétique et les Energies renouvelables thermiques. 

Voir le rapport completEnregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 25 juillet 2019

01.

Les incitations à l’isolation extérieure des bâtiments, au remplacement des chaudières au fioul par des chaudières au biogaz et du solaire thermique dans les bâtiments résidentiels, au transport collectif apparaissent pertinentes.

page 26 - 1er rapport.
Bâtiments collectifs, le solaire thermique jugé pertinent !
La compétitivité du solaire reconnue !
le solaire thermique est la solution de chauffage la plus compétitive.
02.

En dix ans, le prix de l’énergie a augmenté en moyenne de 30 %. Or le coût du kWh solaire est de zéro : cela a augmenté sa compétitivité. Les innovations ont permis au solaire thermique de progresser avec des gains technologiques et des gains relatifs à la fiabilité, qu’il s’agisse de la gestion des accidents d’énergie ou des solutions connectées par exemple. Donc, en dix ans, le solaire thermique a vu sa compétitivité, sa fiabilité et sa durabilité s’améliorer de 30 %. C’est devenu aujourd’hui une des solutions les plus compétitives et, comme elle n’émet aucune particule, une des plus vertueuses.

Olivier GODIN page 151 - 152
03.

Le solaire thermique est très vertueux parce qu’il intègre le stockage. Il y a des ballons qui permettent de stocker la chaleur pour passer en autonomie, le soir, la nuit, voire les jours suivants. On sait donc stocker cette chaleur pour l’eau chaude ou pour le chauffage avec zéro impact environnemental puisque c’est de l’eau et qu’il n’y a pas de problématique de batterie. Le solaire thermique peut même servir à stabiliser le réseau électrique notamment pour les excédents de puissance des centrales nucléaires qui peuvent être stockés dans les ballons d’eau chaude en solaire thermique.

Olivier GODIN page 161
Technologie solaire performante : stockage de la chaleur

Equipement SolisArt : module de régulation connecté, un ballon d’eau chaude sanitaire, un ballon de stockage selon les configurations, capteurs solaires.

 

La chaleur solaire renouvelable est reconnue et revient avec une volonté des politiques de la développer.

C’est d’ailleurs lors de la 2e édition de la Semaine de Chaleur Renouvelable que Marjolaine Meynier-Millefert, députée LREM de l’Isère, rapporteure de cette commission d’enquête, a déclaré : « Le chauffage, c’est d’abord la chaleur renouvelable ». Une « idée » d’obligation d’équipement de chaleur renouvelable dans la future réglementation thermique, dite RE 2020 à même été évoqué par Laurent Michel, à la tête de la Direction générale de l’Énergie et du Climat. Une chose est sûre, « la chaleur renouvelable bénéficie d’un cadre qui a rarement été aussi favorable » formule-t-il.